Le Blog des Couleurs qui croustillent

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 12 avril 2015

Press Start

Hier, j'ai passé une journée formidable : j'ai assisté au premier concert Press Start donné en Europe, dans la jolie salle de la Mutualité de Paris. J'ai été particulièrement émue de voir Yasunori Mitsuda ! Ses compositions sont celles qui m'ont le plus émue et inspirée. Elles ont aussi sublimé mes jeux favoris.

Au programme :

Première partie

  • Medley Chrono Trigger et Chrono Cross
  • Mitsudaaaaaa en vraaai
  • Medley Xenogears
  • Medley Zelda
  • Medley Mario
  • Uematsuuuu en vraaai
  • To Zanarkand
  • Musiques du Professeur Layton
  • Mitsuda, Uematsu et Shimomura en vraaai ! (j'ai ouvert mes chakras le plus possible pour recueillir quelques filaments de la lumière de leur génie)
  • Medley Famicom


Devinez, devinez ? C'est... C'est... Yasunori Mitsudaaaaaaaaa et Yoko Shimomuraaa et Nobuo Uematsuuuuu !

Seconde partie

  • Medley spécial musique classique
  • Medley spécial puzzle game
  • De nombreux morceaux de Super Smash Bros
  • Medley Castlevania
  • Medley Kingdom Hearts

Rappel

  • Thème principal de Mario
  • Thème principal de Final Fantasy


Ma tronche, pour montrer que j'y étais !


Autre chose qui a contribué à ensoleiller mon cœur en cette journée froide et pluvieuse : déjeuner aussi délicieusement que copieusement, aussi éthiquement que joliment, au Gentle Gourmet Café.


Milan au Printemps : croustillant noisette de seitan accompagné de tagliatelles aux pleurotes marinées et sautées à l’huile de noisette, pois gourmands vapeur, herbes fraiches à profusion, éclats de noisettes

La gentle jeune femme dont nous voyons les mains eut le bon goût de commander le fameux Burger Portobello, avec du portobello mariné et grillé aux herbes, sa tranche de tomate fraiche, une tranche de faux-mage Willmersburger, une sauce légèrement épicée chimichurri, des pommes de terre nouvelles sautées au sel de Guérande et piment d’Espelette, sa sauce et salade d’accompagnement

lundi 6 avril 2015

Soni Sonic

Hello ! J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Pâques, si vous fêtez Pâques (ou même un quelconque équivalent païen, ou animiste, ou chamanique)... Sinon, j'espère que vous avez passé un bon week-end.

Aquarelle de ce long week-end fleuri :

Nouveau step by step avec la tigresse !


Comme d'habitude, report du dessin, et gomme à masquer si nécessaire. Et là, un peu de couleur déjà posée.


Dans le feu de l'action, j'ai oublié de prendre plus de photos ! Je commence toujours par détailler les yeux. C'est vraiment le plus important pour moi.

Pour ce qui est de la musique... Je me remets au Bollywood :

  • Soni Soni, du film Mohabbatein
  • Zinda Reti Hain Mohabbatein
  • Bole Chudiyan, de La famille indienne

mercredi 1 avril 2015

Let it spring

Quand j'étais très petite, il y avait deux choses que j'aimais particulièrement faire à l'école : colorier tous les carreaux des arlequins et toutes les écailles des poissons d'Avril. Ah, et décorer les œufs de Pâques, aussi... Aujourd'hui, finalement, la nature de mes activités favorites n'a pas énormément changé. En revanche, ma palette de prédilection, oui : haute comme trois pommes, le rose et le magenta étaient naturellement exclus de ma palette (le vert aussi, dans une moindre mesure) - j'y étais simplement indifférente - alors que ces teintes me fascinent à présent, au point que j'en mets trop et partout !

Pas de poissons aujourd'hui, juste une tigresse (qui ne souffre pas la moindre blague, malgré ses couleurs - c'est une entité assez sérieuse que vous trouverez dans Wermob-pilotes !) :

Tigresse

Comme vous l'aurez peut-être remarqué, j'ai un faible pour cette palette kitsch, qui se compose principalement de rose opéra, de violet de cobalt, de turquoise de cobalt clair, de bleu de cobalt (je suis très très cobalt, même si ces couleurs granulent beaucoup (et ne sentent pas très bon !!)), de bleu de manganèse, de vert anglais clair - et de pourpre dioxazine pour les parties sombres des yeux. Et des touches de turquoise de phtalo et de vert émeraude.

J'ai souhaité vous proposer un "pas à pas", malheureusement j'ai négligé de capturer quelques étapes en cours de route :


Dessin initial sur du papier quadrillé, puis report sur le papier aquarelle (Arches) grâce à la table lumineuse.


Fluide à masquer pour les vibrisses et les sinuosités aquatiques.


J'ai sauté quelques étapes... J'ai enlevé la gomme à masquer, comme vous pouvez le voir.


Comme la gomme à masquer ne permet pas de laisser un tracé vraiment net, je triche un peu avec de la gouache blanche.

Vous pouvez retrouver cette tigresse sur Society 6 !

Sinon, je travaille toujours sur Manon et Louette...

... et j'ai construit et habillé une boîte à DEL pour montrer la synthèse additive à des enfants ingrats :

Avec : une DEL RGB, une pile, des boutons récupérés sur un circuit de je-ne-sais-pas-quoi, des ressorts, un boîtier de feutres de chez HEMA (celui contenant les douze feutres fluorescents ; il est bien à recycler en plein de trucs), et un cache en colle de pistocolle pour diffuser la lumière, etc...

L'habillage, c'est du feutre à alcool sur du papier photo : c'est indélébile et bien brillant !

À bientôt pour la suite !

Musique :

  • Borodin, Polovtsian Dances
  • Mendelssohn, Concerto pour violon en mi mineur
  • Schubert, Marche militaire
  • Un peu d'OST du jeu Catherine
  • Un peu d'OST de Final Fantasy VIII

dimanche 8 mars 2015

My Soul's Back

Yep ! Pas mal de nouvelles choses depuis le dernier billet, choses dont le nombre explique justement pourquoi je n'ai pas eu le temps de rédiger ce billet-là plus tôt (et pourquoi le portfolio n'est toujours pas mis à jour, d'ailleurs...).

Je poste donc des choses en vrac :

1. Merci Hachette !

J'ai eu une réponse de Hachette pour mon roman Wermob-pilotes - réponse défavorable à la publication, mais intéressante et encourageante. J'avais déjà reçu des réponses personnalisées (notamment de la part de Pocket Jeunesse) qui m'ont fait plaisir, mais qui n'étaient pas aussi complètes que celle de Hachette. Je suis donc bien contente de pouvoir me servir de ces commentaires bienveillants comme base pour mes corrections.

2. Projets Whisperies !

Je travaille sur deux histoires avec l'éditeur numérique Whisperies. Je compte aussi publier Linotte sur le même site.

Quelques aperçus :

3. Trucs ratés et à refaire

Un genre d'hommage à Rust Cohle, à l'aquarelle... J'aime bien les couleurs, mais le visage est un peu parti en vrille :

Un portrait numérique abandonné en cours de route :

4. Les Petits Débrouillards

Outre mes activités de gribouillage et de griffonnage, j'ai aussi, depuis peu, une activité de débrouillardage. En effet, j'ai le grand plaisir de faire des animations pour les Petits Débrouillards - une association qui a pour objet de promouvoir les sciences auprès du grand public - auprès des jeunes, notamment - d'une manière ludique et "alternative".

Les Petits Débrouillards Auvergne ont lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule afin de permettre à Léon le Camion de sillonner les routes d'Auvergne - pour apporter la science gratuitement "en bas de chez vous" et semer des graines de débrouillardise partout !

jeudi 22 janvier 2015

La Reine d'Arles

Premier dessin et premier billet de 2015...

Tous les artistes dont j'admire et suis le travail ont rendu hommage à Charlie Hebdo par des dessins que j'ai appréciés. Pour ma part, je n'ai rien dessiné. Je n'ai rien écrit non plus, à part quelques commentaires sur facebook guidés par l'émotion.

L'angoisse et l'inquiétude ne sont pas les sentiments qui m'inspirent le plus, surtout pas graphiquement. Je n'ai rien à ajouter à tout ce que j'ai vu, ni à tout ce que j'ai lu. Je pense que je n'ai rien d'intelligent à dire sur le sujet. Je crois même que personne ne peut comprendre ce qui est en jeu actuellement, dans sa globalité. En tout cas, moi, je sais que je ne comprends pas. J'essaie juste de chasser les appréhensions, et je me contente d'espérer. C'est déjà beaucoup, à vrai dire, surtout quand chaque jour amène son lot d'horreur : Nigeria, Est Congo... Comme si l'Enfer était sur Terre. Puissent nos larmes le noyer, cet enfer ! Nos larmes de chagrin, mais aussi, et surtout, nos larmes de joie - ces larmes dans lesquelles nous cristallisons les petits éclats de Paradis que la Terre peut nous offrir aussi.

Arlequin me trottait dans la tête depuis un long moment. Il s'est même mis à galoper depuis que j'ai appris (grâce à Wikipedia...) qu'il aurait des origines soufies.

Ce dessin mélange beaucoup de choses, notamment des rêves que j'ai faits ces derniers jours. Le personnage, c'est donc un peu mon avatar, et c'est aussi un peu Yann Faraday, l'héroïne de Wermob-pilotes. Derrière, tourne la station spatiale Boann, là où Yann va faire ses simulations de Wermob-pilotage (dans le tome 2 que je suis en train d'écrire !).

Et puis de l'eau rose, légère et sucrée comme du champagne. Un liquide éthéré pour noyer tout ce qui est triste.

Je l'aime bien aussi avec le fond blanc.

Ma BD préférée, Habibi de Craig Thompson, se termine sur cette évocation de Rabi'a Al-adawiyya (ça ne spoile pas !) :

La sainte soufie Rabi'a Al-adawiyya a été vue portant une torche et une cruche d'eau. Une torche - pour brûler le Paradis. Une cruche - pour noyer l'Enfer. Pour que les deux voiles disparaissent et que les croyants rendent gloire à Dieu non dans l'espoir d'une récompense, ni dans la crainte d'un châtiment... mais par Amour.

Musique écoutée pendant le dessin d'Arlequin :

  • Live carnavalesque de Frank Zappa, Just another band from LA
  • Mendelssohn, Concerto pour violon en mi mineur

vendredi 19 décembre 2014

Haberophas

Æther 5 : Haberophas. Haberophas est aussi un personnage de Wermob-pilotes. Et il est, d'ailleurs, un (ex)Wermob-pilote lui-même.

J'ai recyclé un vieux fond fait d'une manière un peu aléatoire, qui traînait depuis un an dans mon carton à dessins... Je dessinerai sûrement un Haberophas un peu plus net, prochainement.

Aquarelle et gouache.

Palette principale : or quinacridone, rose opéra et mon très très cher violet de cobalt.

dimanche 14 décembre 2014

Glasses & Princess

Je viens de lire le 14e et dernier tome d'Evangelion, et ça m'a furieusement donné envie de voir le dernier film (dont on ne sait toujours pas quand il sort exactemeeeent >8(), et furieusement envie de fanarter !

Mon interprétation de ces deux personnages que j'aime beaucoup : Mari et Asuka. Mari "Glasses" Makinami (rolling waves) en magenta et vert, et Asuka "Princess" Shikinami (spreading waves) en rouge et cyan.

Certaines personnes préférèrent la version sans la grille que j'ai passé un temps fou à faire :

Vous pouvez les retrouver sur Society6 !

Artworks officiels de ces persos trop classes :

Lire la suite...

vendredi 5 décembre 2014

Ether étoilé

Par nécessité médicale, j'ai lâché mes feutres pour un bon moment. Voici donc un nouvel Æther : Æther 4 - Nocturne. Aquarelle, gouache dorée et... gommettes-étoiles *_*

Je la trouve plus chouette encadrée :

samedi 29 novembre 2014

Ether or et bleu

Æther 3 - Fin d'un Monde. Encore du collage et du feutre, mais je dois vraiment faire une pause parce que les vapeurs m'irritent trop la gorge et le nez. J'ai mal. ;_;

Un monde s'achève.
Le nouveau monde est en vous.

lundi 24 novembre 2014

Arcane XV - Yaldabaoth

/!\Attention/!\ - contenu suggestif - éloignez les enfants et cliquez pour voir l'image en entier.

C'était parti pour être une pièce de la série Æther, et finalement c'est devenu un arcane de Tarot. Une interprétation de l'Arcane XV - Le Diable.


Le Diable de Camoin et Jodorowsky

Les mots clés de cet arcane : passion, désir, séduction, pouvoir, argent, tentation, domination, manipulation, pulsion sexuelle, pulsion de mort, magnétisme, perversité, perversion, narcissisme, orgueil, obsession, matérialisme, cynisme, cruauté... Cette carte n'est pas complètement négative, bien sûr. Elle est plutôt de bon augure dans le domaine de la création artistique... Mais bon là, en l'occurrence, c'est Yaldabaoth, le démiurge capitaliste et pétrolivore qui nous gouverne. Il vaut mieux l'abattre.

En bas, deux vers de John Keats piqués dans deux poèmes différents :

With sanguine feverous boiling gurge of pulse
Above her, on a crag's uneasy shelve

J'ai renoué avec une vive passion de mon enfance : le collage. Des éléments trouvés dans un vieux numéro du Point (décembre 2006 O_o) que je gardais sûrement à cause du petit dossier sur la Renaissance... J'aurais pu trouver plus pertinent que ces machins-là, mais je n'avais pas 100000 magazines découpables non plus !

  • La place Vendôme, trouvée sur une page de pub pour je ne sais plus quel produit de luxe
  • Quartier d'affaires de Pudong à Shanghai
  • Téléphone portable signé Vertu et Boucheron. Rubis et or 18 carats, diamants, saphirs et émeraudes. Très joli. Je me le serais bien offert s'il avait été... genre... 30000 euros moins cher ?
  • Montre Breitling - Bentley Motors T.

Vous souvenez-vous que j'avais déjà dessiné cet arcane ? J'ai un peu honte de mon vieux Tarot (jamais terminé), mais j'aime toujours bien celui-là (/!\Attention/!\ - contenu suggestif - éloignez les enfants et cliquez pour voir l'image en entier) :

Prochainement : un nouveau collage. Avec de l'aquarelle, pas avec des feutres : ça commence à m'irriter la gorge. =(

samedi 22 novembre 2014

Ether - un point c'est lui

Je continue dans ma lancée : Æther 2 - Nazirias. Il a la pêche, le Nazirias. C'est normal : c'est un personnage de Wermob-pilotes.

Je ne suis pas contente du visage, mais bon, c'est du tradi : je ne peux plus le corriger au risque de faire quelque chose d'encore pire. =( Alors il restera comme ça... Je suis quand même satisfaite du rendu, globalement.

Même procédé que Æther 1. Feutres, crayons de couleur, aquarelle, gouache blanche.

En faisant le premier Æther, j'avais écouté du Nosfell (les deux premiers albums). Mais là, allez savoir pourquoi, j'ai tourné à la playlist niaise. Allez, je vous donne ma love playlist pour le fun :

  • Can't Help Falling in Love, Elvis Presley
  • re Can't Help Falling in Love, interprétée cette fois par Klaus Nomi. Stro bôôô ;_;
  • Unchained Melody, Ricky Nelson
  • Edith Piaf : La Vie en rose ; La Foule ; Padam Padam
  • Je te dis vous, Patricia Kaas (souvenir d'enfance, celle-là)
  • I Will Always Love You, celle de Dolly Parton et celle de Whitney Houston
  • I Was Made for Lovin' You, KISS !
  • Un point c'est toi, Zazie (le remix-extended)
  • Blindfold, Morcheeba
  • Madonna : Love Profusion, La Isla Bonita, Like a Prayer... (roooh bah oui, j'aime Madonna. ça va, hein. On a tous nos petits péchés, mignons ou pas. Comme le dit Giedré : qui sommes-nous pour juger ?)
  • Et tout plein d'autres. J'aime bien le Love Album d’Anaïs. Oh puis y a bien du Muse et du Placebo qui traîne dans la playlist également... Mais ça, ça fait partie de mes marronniers.

lundi 17 novembre 2014

Ether et acajou

Ouuuh que ça fait du bien de se remettre un peu au tradi ! Surtout quand je reprends tout en même temps : les feutres, les crayons de couleur et un peu d'aquarelle.

Je vous présente donc le fruit de mon travail d'hier : Æther 1.

Pour la technique, j'ai un peu expérimenté. Dans un premier temps, je pensais utiliser la même technique que celle de Cammiyu (je vous invite à regarder ses très belles œuvres sur son joli blog (argh, le mien fait trop pitié, faudrait vraiment qu'je fasse kek chose)), mais finalement j'ai opté pour un procédé un peu différent, car ça me faisait vraiment flipper d'utiliser des feutres à alcool et de l'aquarelle sur un même papier.

Malheureusement, je n'ai pas de photos de WIP pour illustrer les étapes... Mais les voici quand même :

1. Le personnage éthéréen

- dessin sur du papier Bristol
- premiers traits aux crayons de couleur
- première couche de feutres à alcool (Promarker)
- renforcement des ombres et lignes sinueuses aux crayons de couleur
- de nouveau plusieurs couches de feutres pour renforcer la couleur et "fixer" le crayon de couleur
- encrage avec des feutres Faber Castell à encre de Chine sépia et sanguine

2. Le fond

Je tenais à faire le fond à l'aquarelle sur un papier qui serait assez praticable pour mes feutres "encreurs" si besoin. Donc, un papier avec un grain assez fin - et donc, pas du papier aquarelle - mais qui permettrait quand même à la peinture de déployer ses effets. J'ai ainsi utilisé du papier Canson à dessin tout bête, que j'ai collé sur une feuille Bristol format A4 pour éviter qu'elle gondole. J'étais assez dubitative mais, finalement, cela a très bien fonctionné.

J'ai donc peint mon fond à l'aquarelle et ajouté les lignes sinueuses aux crayons de couleur, avec un peu de feutre Faber Castell en plus. Puis encore des couches d'aquarelle, et un peu de gouache blanche.

3. L'assemblage

J'ai découpé mon personnage en laissant des contours blancs, et je l'ai collé sur la feuille Canson.

Je suis assez contente du résultat : la différence de grain contribue à faire ressortir le personnage, même si cela ne se voit pas trop au scan (surtout parce que les couleurs, elles, sont trop uniformes =(). J'avais déjà utilisé la méthode du collage de personnage-bristol sur fond-canson pour mon triptyque AnaganA (dont j'ai enlevé les images du blog, parce que je n'en suis pas complètement satisfaite et compte le retravailler), et je la réutiliserai pour Æther 2 !

Ah, et sinon, je viens de me mettre aux meubles. Je commence à plancher sur un projet, une petite histoire proposée sur le site Whisperies. Pour les besoins de l'histoire, j'ai imaginé une commode. Je dois réviser sérieusement ma perspective : ça fait mal !

mardi 11 novembre 2014

Linotte cherche encore des amis

Le jury du concours OOLB ayant trouvé Linotte trop pâlotte, je la ravive un peu et je retravaille ses décors (enfin, j'essaie de lui en faire des vrais, quoi. Des "un peu plus vrais".) en espérant qu'elle arrivera à se faire des amis éditeurs un jour. :')

Rien à voir, mais j'ai vu hier le très beau film Interstellar de Christopher Nolan. Le film n'est pas sans défauts, mais il mérite vraiment d'être vu, rien que pour les thèmes abordés... Des thèmes que l'on retrouve bien sûr dans mon Wermob-pilotes, puisqu'il s'agit de ceux qui me passionnent le plus ! Nolan est allé piocher dans la noosphère, c'est clair. J'espère que ça augure une ère de prospérité culturelle pour la promotion des trous de ver.
En tout cas, je vous recommande chaudement ce film. Matthew McConaughey pourrait faire l'intérêt du film à lui tout seul (même si j'ai trouvé sa gestuelle de mâle alpha américain insupportable au début... Quelle émotion, ensuite ;_;).

Je suis tombée sur un billet intéressant à propos du film, écrit par un astronome. (attention, c'est un peu spoilant)

jeudi 23 octobre 2014

Encore des bouilles

Voici mes frimousses version cartouche ! (cliquez pour agrandir)

Vous pouvez les retrouver sur Society6.

dimanche 24 août 2014

Trous de mes moires

Hello !

Me voilà de retour de vacances. Vacances ensoleillées, vacances orageuses, vacances inspiratrices surtout. Vacances pendant lesquelles j'étais un peu trop recluse en moi-même au goût de ma famille. En effet, durant ce mois d'août, j'ai commencé un nouveau roman, le premier tome d'une nouvelle série. Et, même, je l'ai terminé. Il me reste donc à le mettre en page, à le relire, à le faire relire, à faire quelques illustrations en noir et blanc... Je risque ainsi de ne pas poster beaucoup de nouveaux dessins sur le blog avant quelques semaines !

Quant à FFXIV, je me suis juste connectée rapidement pour voir les nouvelles coupes de cheveux (et pour ne pas me faire virer de ma CL, surtout). Miracle : enfin une coiffure digne de parachever mon élégance ultime !

A plus !

lundi 14 juillet 2014

La Bretagne et lego

Encore des entrelacs, de l'écume, et une Nicole pour ce qui sera peut-être une illustration pour mon roman AnaganA : Chrysalide. (il faudra peut-être que je songe à trouver un autre titre, d'ailleurs...)

Feutres à alcool sur papier layout.

Et ma future maison :

jeudi 26 juin 2014

Salade quatre saisons aux algues bretonnes

Cela fait trop longtemps que je ne suis pas allée dans mon Morbihan chéri ! Et ce n'est toujours pas cet été que j'entendrai de nouveau loup, le renard et la belette, que j'entendrai le loup et le renard chanter. Alors, pour compenser, j'ai dessiné ces cartes pour mon dernier concours facebook : Hermine en Hiver, Renard en Automne, Louve au Printemps et Chat en Été. Feutres à alcool sur cartes Bristol, format 12,5 x 7,5 cm.

Toujours pas de portfolio, par contre... =(

Musiques écoutées pendant les entrelacements :

The Origin of Fire, Hildegard von Bingen

Renaissance de la Harpe Celtique, Alan Stivell

dimanche 22 juin 2014

Il en faut peu pour etre heureux

Coucou ! Toujours pas de portfolio qui fonctionne ! Pourtant, j'aurais peut-être quelques petites choses à y ajouter, enfin !

Quand j'étais enfant, je dessinais tout le temps. Je me souviens en particulier d'une époque où j'avais une belle pochette de feutres d'au moins... 32 couleurs différentes ! Je devais avoir entre huit et dix ans. Mes couleurs préférées étaient alors le jaune citron et le turquoise - deux couleurs aussi vives que claires, lumineuses et fraîches (je crois que c'était des stabilo...). J'aimais aussi beaucoup les dégradés d'orange et de rose mêlés, mais surtout aux crayons de couleur.
Mon animal fétiche était le chat. Je dessinais donc beaucoup de chats humanoïdes, des Bastet parées de bijoux jaune citron dans des environnements antico-mystico-fantasy-SF. Je ne sais plus si, à l'époque, Xena passait déjà à la télé, mais j'aimais dessiner le week-end devant des séries de ce genre.
Aujourd'hui, ma fille Apolline a presque trois ans. Ses couleurs préférées sont le jaune et toutes les nuances d'orange. Elle aime aussi le blanc. Elle n'aime pas trop le violet, et pas du tout le noir.
Son animal fétiche est la souris. Son inséparable Doudou est un muridé blanc et rose (le mien était une oursonne beige en marinière blanche et rose).
Apolline est très attachée à ses livres. La lecture (avec ses parents) et la simili-lecture (toute seule) sont ses activités favorites. (Petit rat de bibliothèque ?) Elle a des bonnes joues, mais elle est toute fine, toute menue. (Petit rat de l'Opéra ?) Elle s'intéresse aussi beaucoup aux voitures, aux moyens de transport d'une manière générale. (Future championne de ra(t)llye ?)

Le dessin ci-dessus représente donc une sorte de fusion d'Apolline avec son Doudou. Aux feutres à alcool sur du papier Bristol. Je ferais bien d'autres colo aux Promarker prochainement... (le problème, c'est que ça a la fâcheuse tendance à déclencher des migraines !)

Et quelques dessins faits au stylo bille, le week-end dernier, alors que je n'étais pas chez moi et n'avais pas emmené grand-chose d'autre pour dessiner.

Et un petit hommage à une camarade de Compagnie Libre :

mardi 10 juin 2014

Tribulations éthériques et ballade du Mage : Interlude

Mon portfolio et ma boutique dysfonctionnent toujours. >8(

Je n'aurais de toute façon pas à y ajouter grand-chose en ce moment : je n'ai plus beaucoup dessiné depuis que j'ai terminé "Linotte se fait des amis". Entre FFXIV et Grandia... >.> Enfin, je vais diminuer mon rythme de jeu pour me consacrer à de nouveaux projets et ne pas trop rouiller du crayon. Et me calmer un peu les nerfs, aussi. C'est pas bon pour moi, les MMO ! Ma dernière aventure m'a presque laissée sur le carreau ! D'ailleurs, voici justement le récit, très enjolivé, n'est-ce pas, de la dernière prouesse de Brann. Et quelques screens de skins très classes à la fin.

Tribulations éthériques et ballade du Mage
- un récit mélancomique -

INTERLUDE 4->5
- Gémellia -

Lire la suite...

jeudi 5 juin 2014

Eorzeamania

La suite des aventures de Brann devra attendre un peu... Je sais où je
veux aller, croyez-le, et Merlina aura finalement un rôle assez
important à jouer ! Mais il faut que j'attende la suite de l'épopée, et
davantage d'infos sur la mythologie du jeu, pour ne pas trop dire
n"importe quoi. :o

En attendant, des petites choses :

Lire la suite...

- page 2 de 12 -