Le Blog des Couleurs qui croustillent

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Public jeunesse

Fil des billets

dimanche 22 mars 2020

Comptines et coloriages

Je mets à profit ce temps de confinement pour ressortir ma tablette graphique. De plus, avec Apolline, nous avons décidé d'apprendre plein de poèmes, et d'en mettre certains en gestes. Nous avons aussi commencé à écrire quelques comptines pour les petits.

Je partage donc ici les dessins à colorier que j'ai dessinés (et des vieux que j'ai dépoussiérés), ainsi que les comptines filmées par Apolline.

Les coloriages (cliquez sur les miniatures pour ouvrir l'image en haute définition) :

Pour l'instant, sur ma chaîne YouTube, vous trouverez "Ronde des chats" de Bernard Clavel et les deux premières comptines que nous avons inventées : "Les couleurs de la fête" et "L'hiver endort les animaux".

(je n'affiche pas directement les videos ici, car ça ne fonctionne pas bien)

De plus, l'application et le site Whisperies rendent gratuits leurs livres numériques actuellement. N'hésitez pas ! Ces livres sont disponibles en version audio, et certains en anglais.

Mes deux histoires publiées sur cette plateforme, "Manon et Louette" et "Linotte se fait des amis", ont été mises en voix et sont disponibles en français et en anglais. (plutôt pour un public très jeune, entre 3 et 7 ans je dirais)

Je vous dis à très bientôt pour Artborescience, qui arboresce plus que jamais !

Courage, vigilance et solidarité.

mardi 11 novembre 2014

Linotte cherche encore des amis

Le jury du concours OOLB ayant trouvé Linotte trop pâlotte, je la ravive un peu et je retravaille ses décors (enfin, j'essaie de lui en faire des vrais, quoi. Des "un peu plus vrais".) en espérant qu'elle arrivera à se faire des amis éditeurs un jour. :')

Rien à voir, mais j'ai vu hier le très beau film Interstellar de Christopher Nolan. Le film n'est pas sans défauts, mais il mérite vraiment d'être vu, rien que pour les thèmes abordés... Des thèmes que l'on retrouve bien sûr dans mon Wermob-pilotes, puisqu'il s'agit de ceux qui me passionnent le plus ! Nolan est allé piocher dans la noosphère, c'est clair. J'espère que ça augure une ère de prospérité culturelle pour la promotion des trous de ver.
En tout cas, je vous recommande chaudement ce film. Matthew McConaughey pourrait faire l'intérêt du film à lui tout seul (même si j'ai trouvé sa gestuelle de mâle alpha américain insupportable au début... Quelle émotion, ensuite ;_;).

Je suis tombée sur un billet intéressant à propos du film, écrit par un astronome. (attention, c'est un peu spoilant)