Le Blog des Couleurs qui croustillent

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sciences

Fil des billets

mercredi 26 septembre 2012

Trou noir dans le creux de la main


J'ai voulu profiter de ma participation au défi AF (sur le thème "mains") pour faire une sorte de diagramme : un diagramme évoquant les théories de la physique contemporaine qui visent à unifier cette dernière, pour comprendre les "singularités" de l'espace-temps (telles que les trous noirs, comme on en voit sur ma petite illustration).



Expliquons donc un peu tout ça !

Lire la suite...

dimanche 13 mai 2012

Science avec conscience : suite

Le billet "science avec conscience" revenait sur l'horreur des expérimentations sur les animaux. Agissons pour que cela cesse, à l'image de ces militants italiens qui ont libéré des chiots des laboratoires de Green Hill :

30 Beagles sortis de l'enfer !

Expérimentation animale - 30 beagles libérés en Italie

Je vous invite à signer la pétition : Green Hill, Montichiari (Italy): Close death factory, free all Beagles and give them out for adoption

Rappelons les mots de Claude Reiss : les observations sur l'animal ne sont pas efficacement transposables à l'être humain ; aucune espèce animale n'est un modèle fiable pour une autre. Un article sur le sujet : Pourquoi l'expérimentation animale n'est pas nécessaire

Soyons dignes de notre humanité et protégeons les plus faibles.

EDIT du 10 juillet 2012 : Claude Reiss invité sur France Inter, pour l'émission "On verra ça demain" sur le thème "Chimie : Solutionner ou "pollutionner" ?".

samedi 28 janvier 2012

Science avec conscience

Hello les gentils gens,

Vous vous souvenez de mon billet "sentiment écologique, compassion, morale"... Non ? Cela ne vous dit rien ? Remarquez, moi aussi je l'avais quasiment oublié (c'est qu'il date de 2007, quand même), jusqu'à ce que la sympathique Katie gratifie ce petit article très personnel d'un commentaire aussi aimable que réfléchi>. (hello Katie ) Naturellement, j'ai rapidement répondu (sans parvenir à imiter l'exquise courtoisie de mon interlocutrice), mais je voudrais rebondir sur ce mini troll avec un petit billet dans lequel j'aimerais évoquer de nouveaux aspects du problème, de la façon habituellement déstructurée, subjective et désinvolte qui la mienne. Oui, juste évoquer... J'vais pas aller jusqu'à développer, faut pas déconner, namého !

Lire la suite...

lundi 26 septembre 2011

Prismatique

Bienvenue en automne, chers congénères.

J'ai reçu mon tome 5 collector de Maliki dédicacé ! Le Prismatique collector est vraiment somptueux : tranche des pages dorée, quatrième de couverture en relief, encre irisée sur la première de couverture... Avec un thème qui me parle, bien sûr, annoncé par le titre et justifié par les belles illustrations bonus ! Et puis ma dédicace, toute belle, toute colorée... Un bel objet qui exhale plutôt un parfum de printemps. 'bref, ça méritait vraiment un nouveau fanart, prismatique aussi, et avec les plumes de paon qui sont très à la mode au bout de mon crayon en ce moment.

C'est à Newton que nous devons le spectre des "sept couleurs"... (dénombrement et dé©coupage tout-à-fait arbitraires)
Je vous présente ces vers de Voltaire que j'aime énormément, écrits en l'honneur d'Emilie du Châtelet et de son travail de traduction des Principia de Newton :

" Dieu parle et le chaos se dissipe à sa voix,
Vers un centre commun tout gravite à la fois,
Ce ressort si puissant, l'âme de la Nature,
Etait enseveli dans une nuit obscure.
Le compas de Newton mesurant l'Univers,
Lève enfin ce grand voile et les cieux sont ouverts.
Il déploye à mes yeux, par une main savante
De l'astre des saisons la robe étincelante.
L'Emeraude, l'azur, le pourpre, le rubis
Sont l'immortel tissu dont brillent ses habits,
Chacun de ses rayons dans sa substance pure
Porte en soi les couleurs dont se peint la Nature
Et confondus ensemble, ils éclairent nos yeux,
Ils animent le monde, ils remplissent les cieux. "

Notons que le magenta (rose fuchsia) n'est pas une couleur prismatique : il ne correspond à aucune lumière monochromatique ! Les spectres du dessin sont donc très fantaisistes (tout comme le prisme...).

Si vous aussi la couleur vous passionne, faites vous offrir à Noël le Traité des couleurs de Libero Zuppiroli et Marie-Noëlle Bussac, aux Presses polytechniques et universitaires romandes.

Des sites internet dédiés à la couleur :
- www.profil-couleur.com
- pourpre.com


La prochaine fois : probablement une collab (une colo relativement complexe pour ma part, donc cela risque de prendre du temps !), ou bien quelques nouvelles créatures en perles, ou bien un fanart de Daenerys...

dimanche 29 août 2010

Le retour de l'hologramme

Au début du mois je vous ai expliqué le thème de mon illustration qui chapeaute le blog, à savoir la théorie holographique liée à  l'entropie des trous noirs formulée par Stephen Hawking. Le sujet est précisément d'actualité. Le magazine Science et Vie semble parfois s'enflammer et faire des unes dithyrambiques pour pas grand-chose. Les gros titres portent généralement des idées certes jolies et alléchantes mais tournées de façon un peu trompeuse voire racoleuse. À la une du numéro de septembre 2010 : Gravitation, elle ne serait qu'une illusion !

Lire la suite...

mardi 10 août 2010

Psychedelic order of the golden dawn

Le blog s'est débarrassé de sa mue irritante pour revêtir un épiderme plus hydraté et plus adapté à sa fonction. C'est-à-dire un design plus aérien et des couleurs plus claires pour un contenu frivole et pas toujours très clair.

L'image d'en-tête, c'est "Hologramme" : ou comment un dieu peut encoder des informations à la surface d'un trou noir.

La formule de l'entropie du trou noir découverte par Stephen Hawking ne fait intervenir qu'une seule variable : l'aire de l'horizon. Ce qui fait dire à son auteur que cette surface contient les informations afférentes aux objets qui y sont "tombés". La gravité quantique aurait donc des propriétés holographiques. Le principe de l'hologramme réside en effet dans le stockage d'informations relatives à des objets de dimension n dans un objet de dimension n moins 1. Ce stockage est tel que ces informations sont suffisantes pour reconstituer totalement l'objet dans toutes ses dimensions.
Selon Dr Hawking, nous vivons peut-être à la surface d'une brane, ce qui ferait de nous, de la même façon, des sortes d'hologrammes. Nous vivrions sur une brane à quatre dimensions, enroulée autour d'une cinquième dimension. Dans la surface à quatre dimensions seraient également enroulées des dimensions plus petites, cinq ou six dimensions supplémentaires (celles dont la théorie des cordes a besoin).

Choses mangées pour me donner du courage : des chamallows dans du chocolat chaud... J'ai vu ça dans kick ass. Bah c'est vachement bon...