Salut les gars. On est déjà le 17 juin, et je dois m'assurer qu'il y aura bien un billet ce mois-ci, quand même. Surtout que je n'ai que ça à faire, en théorie. En effet, après mes examens, j'estime que j'ai droit à deux semaines de geekage sans entrave. Au passage, je suis contente de mes résultats. Merci aux gens qui ne se reconnaîtront pas, notamment un (gens) qui ressemble actuellement au Soleil vu de Pluton. Passons.

Je ne parlerai en fait pas tout de suite de Persona 3 FES (c'est Gabriel qui va s'en occuper, et je me chargerai de The Answer. J'ai fait le 3 l'été dernier...), mais je vous donnerai une recommandation ESSENTIELLE concernant Persona 4.

Sachez, s'il n'est pas trop tard, qu'il y a trois fins possibles. En fait, il y a en a plus que ça, mais les mauvaises fins (faciles à obtenir, et ça se voit tout de suite) sont toutes aussi mauvaises les unes que les autres. Il y a la fin normale (moins facile : il faut répondre correctement à six questions consécutives le 3 décembre), et, celle que je n'ai pas obtenue, la TRUE ENDING ! Et c'est bien dommage, parce que la fin normale et le boss normal sont bien nazes. Débloquer le chemin vers la vraie fin, c'est traverser un donjon supplémentaire et battre un boss supplémentaire en une seule journée. Obtenir la vraie fin, c'est trouver une conclusion acceptable au jeu. Sans celle-ci, vous risqueriez de regretter le temps abusif passé devant votre écran.

Je ne connais pas très bien les conditions pour obtenir celle-ci. Il y a notamment un certain nombre de choses à faire le 20 mars. Je ne sais pas s'il y en a d'autres avant.
Si vous ne voulez pas vous casser le nez, je vous conseille de suivre un guide : Le sauveur

Pour une critique du jeu, pourquoi pas le Néant Vert, avec lequel je suis plutôt d'accord : Néant vert

To put in a nutshell, Persona 4 est sympa. Il est moins prenant que le 3, qui reste l'un de mes RPG favoris. Je n'ai pas vu passer les 150 heures qu'il m'a fallu pour arriver à bout de ce dernier avec une persona raisonnablement jolie et puissante, tandis que les 70 heures de Persona 4 pèsent bien lourd. Le nouveau système de quête y est pour quelque chose. Et surtout, j'insiste : ces heures ne vaudront le coût que si vous prenez le chemin de la vraie fin.