J'ai la joie de vous annoncer que le chapitre 4 : le projet Sephira est en ligne.
Ce chapitre est un peu le noyau de l'histoire : c'est ici que les protagonistes rencontrent véritablement leur destin, que la machine se met en marche et que tous les engrenages s'engrènent. Les deux premiers chapitres présentaient les personnages et leur cadre de vie, le troisième chapitre présentait le BAAL, et le quatrième enclenche la chaîne d'évènements qui trouvera sa conclusion, a priori, au chapitre 8.
La chapitre 4 enchaîne donc les évènements-clés. Peut-être ai-je traité certains d'entre eux trop rapidement. J'ai voulu me concentrer sur l'essentiel, peut-être en synthétisant trop. Je ne sais pas trop pour l'instant, j'attends que d'autres personnes me donnent leurs impressions.

Quand je prends le temps d'écrire, je peux écrire assez vite. Ainsi, en relativement peu de temps, j'ai rédigé les chapitres 1 et 4, alors qu'ils trainaient dans le grenier empoussiéré de mon ordinateur depuis plus d'un an. Entre les commentaires d'arrêt, les notes de synthèse, et autres devoirs universitaires, ces deux dernières années n'ont en effet pas été très inspirantes pour AnaganA. En cette année 2010-2011, les choses doivent changer. Je dois terminer le récit d'AnaganA : Les Enfants d'Avalon au plus vite. Bien que la rentrée soit passée, je ne dois pas laisser cet élan s'essouffler, je ne dois pas me laisser accaparer par les études (et encore moins par le jeu de rôle...). L'écriture sera ma priorité, aux côtés des études de droit. Tout le reste passera après. (sauf, bien sûr, mon projet familial qui reste la priorité absolue)

J'ai relu mille fois le chapitre 4, Gabriel l'a relu, mais des fautes et des coquilles nous ont forcément échappé. Comme d'habitude, n'hésitez pas à les relever.