C'est avec une grande joie que je vous annonce que le chapitre 6 d'AEdA est en ligne ! Apolline nous laisse peu de répit, mais Apolline m'inspire. Découvrir son enfant, c'est en tomber amoureux. Or, AnaganA parle essentiellement d'amour. Apolline ne pouvait donc que m'inspirer.

Le chapitre 6 d'AEdA, "la chute du Serpent", est deux fois plus court que les autres chapitres en moyenne. Le chapitre 7 devrait être bien plus long, et ce qui est certain, c'est qu'il sera différent. Le chapitre 7, "les Enfants d'Eloïvah", sera le dernier. Sauf si je décide d'écrire un épilogue en forme de chapitre 8.

Le nombre de chapitres n'est pas anodin. Finir sur un huitième chapitre, ce serait finir trop "parfaitement". Le huit symbolise la plénitude, l'aboutissement. Finir sur un septième chapitre serait donc plus approprié. Le sept est complexe, toujours en mouvement. Il appelle une suite.

Avant que je ne me décide, je vous invite à lire le chapitre 6 d'AnaganA : Les Enfants d'Avalon : La chute du Serpent, téléchargeable sur la page habituelle !

(Comme d'habitude, n'hésitez pas à me corriger.)