Le Blog des Couleurs qui croustillent

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - paon

Fil des billets

mardi 30 octobre 2012

Like a Virgin

L'homme décoratif du jour est Virgo. Aquarelle, crayon et encre Sennelier dorée. 56*56 cm.

Au niveau des proportions, c'est nawak (enfin, encore plus que d'habitude, quoi), mais je ne me suis rendu compte des grosses erreurs qu'une fois le crayonné reporté... Donc crotte. En revanche, je suis plutôt très contente des couleurs.

Et, encore une fois, la photo n'est pas top : étant donné le manque de lumière naturelle, j'ai dû me contenter de l'halogène, et j'ai même dû mettre le flash pour qu'on distingue raisonnablement. Le problème du flash, c'est que ça crée une lumière hétérogène, et le centre de la feuille est beaucoup trop éclairé (les lys sont moins clairs, en réalité !)

Dans la série "Zodiaque (décoratif au masculin)", initiée avec Sagittarius et Virgo, je m'attache plus aux objets astronomiques que l'on peut voir en direction des constellations zodiacales qu'aux symboles astrologiques, même si je m'inspire légèrement aussi de ces derniers. Je ne crois absolument pas à l'astrologie, mais les symboles qui y sont liés m'intéressent tout de même un peu... et puis c'est aussi un bon prétexte pour dessiner des trucs un peu new age.

Donc, je m'intéresse davantage aux objets astronomiques que l'on peut voir dans la direction de ces constellations. Deux choses m'avaient motivée pour Sagittarius : le dessin du centaure lui-même et le grooooos point d'intérêt de la constellation du Sagittaire : le centre de notre Galaxie ! Sagittarius A, le centre de la galaxie, avec son méga trou noir central, voire ses mega trous noirs, ses mystères, son énergie faramineuse, etc... C'est ce que j'ai voulu représenter par la grosse étoile éclatante.

La région de Virgo est aussi très intéressante, puisque l'on peut y voir l'Amas de la Vierge (amas de galaxies), et même le Superamas de la Vierge (amas d'amas de galaxies) ! J'ai tenté d'évoquer ces objets cosmiques par les nombreuses "étoiles" et amas dorés figurant en fond. (ces espèces d'étoiles sont faites grâce à de l'eau de javel diluée) Un autre objet intéressant dans la constellation de la Vierge est la Galaxie du Sombrero... Mais un sombrero, ça aurait un peu moins seyant que les plumes de paon...

samedi 6 octobre 2012

Sagittarius A

Première illustration de la série "décoratif au masculin" : Sagittarius. Encore inspiré de mon Khayron ! A l'aquarelle, environ 22*56cm.

Petit step by step :

Lire la suite...

lundi 17 septembre 2012

Alpha Centauri

Ma seconde participation au concours charadesign Allfanarts sur le thème "mi-humain, mi-animal" : Khayron Baladi, percussionniste professionnel dans l'orchestre planétaire d'Ubuntu. Inspiré de mon tsumec du moment.

Et un dédié à Jusquiame : son tsumec chevauchant... mon tsumec. *3*

Puis un peu de tradi. De l'aquarelle et un peu de crayon marron pour Tenar et Therru, du tome 4 du Cycle de Terremer, Tehanu.


(spécial message à Vincent : si tu veux lire des nouvelles, lis plutôt le cycle de Terremer si tu ne l'as pas déjà fait ! Les différents tomes sont courts, se lisent vite, et je les ai trouvé captivants)

En ce moment, je révise mes classiques : Le Destin de l'Univers de Jean-Pierre Luminet, le meilleur ouvrage de vulgarisation d'astrophysique que je connaisse.

vendredi 13 juillet 2012

Mogufuret et Chocophenix

Envie de faire du pixel art, et envie de continuer dans le moogle. Voici mes deux participations au concours Allfanarts sur le thème des créatures imaginaires : un mogufuret et un chocophénix.

Et envie de faire des minimogs :

jeudi 22 décembre 2011

The Legend of Zelda : Prismatic Necklace

Pour le petit concours de décembre de Maliki, j'ai eu l'immense plaisir de réaliser une collab' avec Sumera (dont je vous invite à voir le Deviantart), dont je suis particulièrement fière puisque que je la trouve très modestement magnifique et géniale.
L'idée est de Sumera, qui m'a fait l'honneur de m'inviter à dessiner les personnages divins du jeu imaginé par elle, The Legend of Zelda : Prismatic Necklace : Maliki, Electro, Lady et Fénimale, tandis qu'elle même se chargerait de dessiner les prêtres. J'ai également eu le plaisir de faire la colo.

Voici le synopsis écrit par Sumera :

La plus terrible des batailles est finie. La déesse suprême et ses suivants ont scellé les êtres malfaisants dans les entrailles de la terre. Affaiblie par le combat, elle doit retourner à son sommeil bienveillant. Mais avant cela, pour que jamais le mal ne ressurgisse, la Grande Déesse Maliki confie à la princesse d'Hyrule, Zelda, l'artefact du pouvoir suprême, le collier prismatique aux reflets couleur d'arc-en-ciel.

Mais le mal est insidieux et sournois. Ayant échoué dans l'affrontement direct, les êtres malveillants n'en sont pas moins déterminés à s'emparer du royaume. Sitôt la déesse endormie, ils commencent à s'insinuer dans l'esprit des Sages, les corrompant finalement un à un.

Les couleurs du collier se sont flétries et le monde sombre à nouveau. Zelda n'a plus d'autre choix que de se tourner une fois de plus vers vous ! Elle vous confie le collier. Libérez les Sages et par la même, les suivants de la déesse ! Redonnez ses couleurs au collier et son pouvoir à la déesse suprême. Elle seule avec ses quatre suivants pourra restaurer l'équilibre du monde et redonner le sourire aux hommes.

Aux commandes de Link, parcourez le monde. Vous libérerez :

Dans le Temple de la Forêt : Fang du peuple Kokiri, Sage de la Forêt. Elle est la gardienne du sceau de Fénimale, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Nature ; Méfiez-vous de son amie-fleur, Junky, aux crocs acérés et aux racines rampantes et agiles.

Dans le Temple de l'Eau : Doang du peuple Zora, Sage de l'Eau. Elle est la gardienne du sceau d'Electrocute, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Tempête ; Cette riche princesse capricieuse vous cinglera de rafales d'eau, de glace et d'éclairs !

Dans le Temple du Feu : Jonn du peuple Goron, Sage du Feu. Il est le gardien du sceau de Lady, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Force ; Ce Viking manie une hache géante au poids considérable de 958 kg !

Dans le Temple de l'Ombre : Mad du peuple Sheikah, Sage de l'Ombre. Elle est la gardienne du sceau de Mascotte, suivant de la déesse suprême qui détient le pouvoir de l'Occulte. Méfiez-vous des ombres que projette cette prêtresse du Mal.

Dans le Temple de l'Esprit : Souillon du peuple Gerudo, Sage de l'Esprit. Lui seul peut invoquer la déesse suprême. Seul homme Gerudo, il se cache aux yeux du monde et tous ont oublié son visage, le découvrirez-vous ?

Maliki, déesse suprême de la Triforce :

Electrocute, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Tempête :

Fénimale, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Nature (qui ressemble un peu, voire beaucoup, il est vrai, à Poison Ivy) :

Et enfin Lady, suivante de la déesse suprême qui détient le pouvoir de la Force :

Pour Fénimale, je me suis inspiré tout bêtement de mon costume de danse orientale, que j'ai commandé sur le site La Porte d'Ishtar. Sauf que mon haut et ma ceinture sont couleur prune, et ma jupe magenta.

Musiques écoutées pendant dessin & colo :
Un peu de musique pour danse orientale
Orange Blossom, Everything must change. Et surtout "Blama", sur laquelle je dois faire une chorégraphie pour la rentrée !

samedi 19 novembre 2011

Maliki de novembre

Le thème du petit concours Maliki du mois de novembre : "créer un nouveau personnage qui pourrait rentrer dans la série". Un truc qu'il me plairait bien de voir développer, pour ma part, ce serait la dimension mystérieuse des doubles surnaturels.

Nom : Symbiossa. Fonction : Vénérable Pan-spiri-symbiote venue de temps immémoriaux.

Double surnaturel issu de temps immémoriaux et d'une symbiose spirituelle d'une inconcevable complexité, Symbiossa fait figure d'autorité dans le monde mystérieux propre aux congénères de Lady et Electro.

La symétrie n'est vraiment pas très bonne et la pauvre Electro est toute biscornue et bossue, je m'en rends bien compte, mais je n'ai pas le temps de le reprendre : tant pis ! Initialement, je voulais faire un fond assez compliqué, un fond aquatique avec du corail, puis j'ai trouvé que le fond blanc rendait plutôt pas mal...

Musiques écoutées pendant la colo :
- Du Rammstein et du Placebo. C'est toute mon adolescence. =')
- Butterfly de Smile.DK o_o
- Stupeflip : The Hypnoflip invasion o_o

Et un test intelligent pour savoir à quels poneys vous ressemblez le plus : sur Bronyland !

Ce test comprend deux questions qui reviennent toujours dans ce genre de tests et qui me posent toujours problème : le chiffre préféré et la couleur préférée. J'aime tous les chiffres (ils m'évoquent tous quelque chose de bien... J'ai peut-être une petite préférence pour les chiffres impairs, mais le 8 a quand même la classe) et une couleur toute seule, en soi, ce n'est pas très beau. Une couleur a du sens quand elle est mise en valeur par d'autres. J'aime les couleurs ensemble, pas une couleur toute seule, quoi ! Si j'avais eu le choix, j'aurais répondu "rainbow" et "pi", mais il n'y avait pas. J'ai répondu 0 et jaune, par défaut...

lundi 26 septembre 2011

Prismatique

Bienvenue en automne, chers congénères.

J'ai reçu mon tome 5 collector de Maliki dédicacé ! Le Prismatique collector est vraiment somptueux : tranche des pages dorée, quatrième de couverture en relief, encre irisée sur la première de couverture... Avec un thème qui me parle, bien sûr, annoncé par le titre et justifié par les belles illustrations bonus ! Et puis ma dédicace, toute belle, toute colorée... Un bel objet qui exhale plutôt un parfum de printemps. 'bref, ça méritait vraiment un nouveau fanart, prismatique aussi, et avec les plumes de paon qui sont très à la mode au bout de mon crayon en ce moment.

C'est à Newton que nous devons le spectre des "sept couleurs"... (dénombrement et dé©coupage tout-à-fait arbitraires)
Je vous présente ces vers de Voltaire que j'aime énormément, écrits en l'honneur d'Emilie du Châtelet et de son travail de traduction des Principia de Newton :

" Dieu parle et le chaos se dissipe à sa voix,
Vers un centre commun tout gravite à la fois,
Ce ressort si puissant, l'âme de la Nature,
Etait enseveli dans une nuit obscure.
Le compas de Newton mesurant l'Univers,
Lève enfin ce grand voile et les cieux sont ouverts.
Il déploye à mes yeux, par une main savante
De l'astre des saisons la robe étincelante.
L'Emeraude, l'azur, le pourpre, le rubis
Sont l'immortel tissu dont brillent ses habits,
Chacun de ses rayons dans sa substance pure
Porte en soi les couleurs dont se peint la Nature
Et confondus ensemble, ils éclairent nos yeux,
Ils animent le monde, ils remplissent les cieux. "

Notons que le magenta (rose fuchsia) n'est pas une couleur prismatique : il ne correspond à aucune lumière monochromatique ! Les spectres du dessin sont donc très fantaisistes (tout comme le prisme...).

Si vous aussi la couleur vous passionne, faites vous offrir à Noël le Traité des couleurs de Libero Zuppiroli et Marie-Noëlle Bussac, aux Presses polytechniques et universitaires romandes.

Des sites internet dédiés à la couleur :
- www.profil-couleur.com
- pourpre.com


La prochaine fois : probablement une collab (une colo relativement complexe pour ma part, donc cela risque de prendre du temps !), ou bien quelques nouvelles créatures en perles, ou bien un fanart de Daenerys...

dimanche 11 septembre 2011

Doroyeva

Aaaah ! Le premier dessin depuis... longtemps... ça fait du bien !
Doroyeva est un personnage dont j'ai rêvé, une nuit. Je rêvais que je jouais à un jeu vidéo (une sorte de RPG pas très original) que j'avais contribué à créer, et Doroyeva était le boss de fin (un boss pas très original non plus). Doroyeva ressemble beaucoup à Avah Razel... J'ai donc décidé que c'était une forme d'Avah Razel.

Pour les plumes de paon blanches, elles sont inspirées de celles de Balder, le méchant de Bayonetta.


Balder porte carrément un paon naturalisé sur les épaules.

Musique écoutée pendant la colo : La BO de Sucker Punch. What else ?

lundi 22 août 2011

Les aventures lubriques de Mme Phénix et M. Paon

J'ai écrit dans mon dernier billet perleux que je voulais faire un phénix. Eh bien, j'ai fait un phénix en perles de rocaille sur le modèle du paon auquel j'ai ajouté des versions plus grandes d'ailes de colibri, et avec des aigrettes différentes.
Je précise qu'il s'agit d'un phénix femelle. Voici donc Madame Phénix avec son cher ami Monsieur Paon :


Mme Phénix fait très bien la morte.


Mme Phénix et M. Paon aiment jouer à Roméo et Juliette.

"M. Paon trompait Mme Paon avec Mme Phénix. Tromper son épouse, voilà  qui est très mal... Mais l'on pouvait comprendre M. Paon : Mme Paon n'était pas aussi attrayante que l'était son mari, et elle paraissait bien terne en comparaison de la flamboyante Mme Phénix.
Donc, Mme Phénix trompait M. Phénix avec M. Paon. Pourtant Mme Phénix aimait beaucoup son mari, et ce dernier était aussi beau que Mme Phénix était belle. Là  était tout le problème pour Mme Phénix, à vrai dire : M. Phénix et elle se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, ou comme deux flammèches, pourrait-on dire. En effet, il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez les Phénix comme il y en a chez les Paons. Mme Phénix recherchait ainsi, de temps en temps, un peu d'exotisme en flirtant avec les représentants d'autres espèces.
Un jour, cette absence de dimorphisme sexuel joua un tour à M. Paon : alors qu'il pensait avoir affaire à Mme Phénix, il se montra fort entreprenant envers M. Phénix. Tout penaud, M. Paon s'excusa platement lorsqu'il réalisa son erreur, mais celle-ci n'avait pas paru contrarier énormément M. Phénix..."

Extrait des Aventures lubriques de Madame Phénix et Monsieur Paon, un livre par encore écrit.

Il va falloir que je refasse quelques plumes de Mme Phénix : en cours de route, j'ai voulu changer de schéma, et du coup la queue n'est pas symétrique.

Mon premier guppy a droit lui aussi à un nouveau compagnon. Il faudra que j'en fasse un troisième, de couleur rouge.

Les derniers billets manquent un peu de dessin, mais je ne dessinerai sans doute pas tant que le roman AEdA ne sera pas complètement terminé ! Je ferai une exception pour une prochaine collab', dont je ferai la colo.

Choses regardées qui méritent qu'on en parle :
- La série Rome, qui vient d'être diffusée sur Arte. J'aime énormément cette série. Et j'aime beaucoup Marc Antoine. Aaaahhhh James Purefoy ! (photo) Aaah... Simon Woods, aussi... (photo)
- La série Game of Thrones : c'est la grande mode. Le début me plait bien !
- Premiers épisodes de la série Panty & Stocking with Garterbelt. J'aime bien, pour les mêmes raisons que le Néant Vert.
- Le film Fatal. Oui, celui avec Michaël Youn. Bah figurez-vous que j'ai beaucoup aimé. Un film dense en conneries (comme je les aime), pas toutes si connes ça (ce qui ne gâche rien). Bien, t'as vu ?

lundi 18 juillet 2011

Paon en perles

Après le guppy bariolé, on passe à un autre mâle coquet : le paon. Ce n'est pas une création personnelle. En cherchant sur Internet, on trouve plein de jolis paons réalisés plus ou moins sur le même modèle. On trouve essentiellement deux variantes du même modèle : une qui utilise des grosses perles rondes pour les yeux des grandes plumes (comme celui de Lisou) et une autre qui, à la place, fait deux boucles en perles de rocaille. (modèle ICI)
J'ai beaucoup hésité entre les deux modèles : j'avais des perles rondes d'une jolie couleur que je pouvais bien utiliser, mais les boucles en perles de rocaille permettaient de mettre plus de couleurs différentes... J'ai finalement opté pour les boucles, ce qui a compliqué les choses !

Ce paon m'a donné du fil à retordre, au sens figuré comme au sens propre. J'ai vraiment peiné pour les plumes caudales ! Mes boucles sont super moches ! En plus, l'oiseau a épuisé mon stock de perles bleu irisé plus rapidement que prévu. J'ai donc dû les remplacer par des perles améthyste beaucoup plus ternes pour la fin du corps ou par des turquoise et vert irisé pour les plumes.

Et un ras de cou assorti aux boucles d'oreilles et bracelet présentés dans le précédent billet perleux. Les couleurs sont complètement cramées sur la photo...

Et un peu de publicité pour une perleuse confirmée qui fait de très jolis bijoux : l'Aube aux perles d'Aurore.

En passant, une petite nouvelle AnaganA : Je confirme qu'il n'y aura pas de chapitre 6 (et encore moins de 7) terminé avant le jour J tout tout tout proche. J'ai tout de même pu avancer dans la rédaction dernièrement, et je tâcherai de m'organiser pour continuer sur ma lancée même si cette dernière va nécessairement connaître quelques obstacles plus ou moins prévisibles. AEdA est dans la dernière ligne droite !
Ah, et puis il y a quelques dessins que j'aimerais faire à mon retour de la maternité, aussi... Après guppyman, il faut que je fasse un peacockman !

mardi 10 août 2010

Psychedelic order of the golden dawn

Le blog s'est débarrassé de sa mue irritante pour revêtir un épiderme plus hydraté et plus adapté à sa fonction. C'est-à-dire un design plus aérien et des couleurs plus claires pour un contenu frivole et pas toujours très clair.

L'image d'en-tête, c'est "Hologramme" : ou comment un dieu peut encoder des informations à la surface d'un trou noir.

La formule de l'entropie du trou noir découverte par Stephen Hawking ne fait intervenir qu'une seule variable : l'aire de l'horizon. Ce qui fait dire à son auteur que cette surface contient les informations afférentes aux objets qui y sont "tombés". La gravité quantique aurait donc des propriétés holographiques. Le principe de l'hologramme réside en effet dans le stockage d'informations relatives à des objets de dimension n dans un objet de dimension n moins 1. Ce stockage est tel que ces informations sont suffisantes pour reconstituer totalement l'objet dans toutes ses dimensions.
Selon Dr Hawking, nous vivons peut-être à la surface d'une brane, ce qui ferait de nous, de la même façon, des sortes d'hologrammes. Nous vivrions sur une brane à quatre dimensions, enroulée autour d'une cinquième dimension. Dans la surface à quatre dimensions seraient également enroulées des dimensions plus petites, cinq ou six dimensions supplémentaires (celles dont la théorie des cordes a besoin).

Choses mangées pour me donner du courage : des chamallows dans du chocolat chaud... J'ai vu ça dans kick ass. Bah c'est vachement bon...